Marcher les pieds au sec : bottes de pluie ou chaussures de marche ?

21 décembre 2017

Vous adorez vous promener au printemps, profiter de la nature florissante et des doux rayons du soleil qui vous stimulent bien plus que le soleil brûlant des mois d’été ? Ou préférez-vous l’hiver, ses flocons de neige et son calme olympien ? Quelle que soit votre saison favorite, il est important d’opter pour des chaussures adaptées à votre marche. Il est donc primordial d’avoir des chaussures étanches. Mais que choisir : bottes de pluie ou chaussure de marche ?

Bottes de pluie : peu pratiques pour les longues distances

Les bottes de pluie ont de nombreux atouts. Grâce aux nombreux modèles tendance et colorés qui se trouvent sur le marché de nos jours, vous pouvez garder un look stylé tout en gardant vos pieds au sec. En outre, les bottes de pluie protègent le bas de votre pantalon et vous évitent ainsi de le mouiller lorsque vous vous promenez à travers les hautes herbes. Les bottes ne sont toutefois pas idéales dans certaines circonstances. En effet, de nombreux promeneurs se plaignent de voir apparaître des ampoules sur leurs pieds lorsqu’ils utilisent ce type de chaussures. N’entamez donc pas une randonnée de trois jours sans les avoir testées sur quelques kilomètres auparavant ! Enfin, les bottes de pluie ne sont nullement aérées et vous exposez ainsi votre entourage à de potentielles odeurs désagréables…

Chaussures de marche : étanches ou hydrofuges ?

Il existe différents types de chaussures de marche, parmi lesquels les chaussures étanches ou hydrofuges. Ces dernières gardent vos pieds au sec, mais seulement lorsqu’elles sont confrontées à l’humidité pour une durée bien déterminée. Une petite promenade sous la pluie battante ne sera, par exemple, pas un problème, mais vos pieds seront incontestablement mouillés après avoir marché dans l’herbe humide pendant plusieurs heures.

chaussures de marche

Des chaussures étanches, par contre, vous protègent plus longtemps de l’humidité. Ne pensez pas pour autant que l’eau ne rentre pas dans vos chaussures ! En effet, la plupart de ces chaussures ont une couche externe qui laisse pénétrer l’eau — si ce n’était pas le cas, leur qualité respirante serait tout aussi mauvaise que celle des bottes de pluie. L’humidité est toutefois absorbée par une sorte de chaussette intégrée à la chaussure, ce qui permet à vos pieds de rester au sec tout en pouvant respirer. En outre, vous avez moins de chance d’attraper des ampoules aux pieds avec ce type de chaussures.